Alerte match : l’égypte arrache sa qualif can 2023 contre le cap-vert !

admin
30 janvier 2024
66 Points de vue
https://www.camfoot.com/competitions/can2023/can-2023-legypte-se-qualifie-in-extremis-face-au-cap-vert,446265.html

La scène footballistique africaine a une fois de plus été témoin d’une qualification dramatique lors de la Coupe d’Afrique des Nations 2023. Les Pharaons d’Égypte ont raflé leur place pour les phases à élimination directe grâce à une égalisation de dernière minute face au Cap-Vert, scellant un partage des points avec une issue de 2-2. Une série d’événements palpitants a marqué cette rencontre, relevant de plusieurs péripéties qui ont tenu en haleine les supporters et analystes du continent.

Un match nul décisif pour les pharaons

Dès le coup d’envoi, l’enjeu était colossal pour l’Égypte qui se devait d’obtenir un résultat positif pour assurer sa progression dans le tournoi. Acculée par une équipe entreprenante du Cap-Vert, la vigueur des Requins Bleus n’a eu d’égal que la détermination des Pharaons à ne pas flancher sous la pression. L’ouverture du score par Gilson Tavares peu avant la pause a, pour un temps, fait planer des doutes sur les ambitions égyptiennes.

Néanmoins, c’est un nom bien connu sur la scène internationale, Trézéguet, qui a permis à l’Égypte de revenir dans la partie dès le début de la deuxième mi-temps. Son égalisation, non seulement a dynamisé ses coéquipiers mais aussi ranimé l’espoir des fans.

Le retournement de situation s’est accentué à l’aurore du coup de sifflet final lorsque Mostafa Mohamed a profité d’une bévue défensive pour porter le coup de grâce. Se hissant par-dessus un alignement défensif incorrect, il a réalisé une lob magistrale au-dessus du gardien Vozinha, déclenchant une onde de liesse parmi les supporters égyptiens.

Cependant, le dernier mot revenait aux Requins Bleus avec Bryan Silva Teixeira, qui a déjoué la vigilance de la défense égyptienne pour remettre les deux équipes à égalité. Ce résultat offrait à l’Égypte son sésame pour les huitièmes de finale, éliminant de facto les Black Stars du Ghana, malgré leur propre match nul face au Mozambique.

Les fortunes divergentes du cap-vert et du ghana

Le panorama de ce groupe B dévoile une trame de résultats surprenants, qui illustre parfaitement la complexité et l’intensité compétitive de la CAN. Le Cap-Vert, révélé en force tranquille, a traversé cette phase de groupe avec brio, alignant deux victoires et un match nul, ce qui, dans n’importe quelle autre configuration, aurait été un parcours presque sans faute.

Eux aussi, nous devons les féliciter pour leur combativité remarquable. En tant que passionnés de pronostics et paris sportifs, nous avons souvent été témoins de rebondissements inattendus, mais peu égalent l’intensité d’une qualification obtenue in extremis, telle que celle de l’Égypte.

D’autre part, le Ghana, une nation autrefois dominante dans les péripéties footballistiques africaines, fait les frais d’un parcours chaotique. Une faute de main de leur gardien lors de leur dernier match face au Mozambique a englouti leurs espoirs de qualification, une déconvenue qui, juxtaposée à la performance des Égyptiens, présente amèrement la fine ligne séparant le triomphe de la défaite au plus haut niveau international.

Les aficionados du ballon rond africain trouveront des parallèles intéressants avec d’autres situations tendues, comme celle de l’élimination menaçant la Côte d’Ivoire après un 4-0 humiliant ; ou encore les sursauts surprenants des équipes ayant dépassé les attentes, à découvrir dans l’article “Maroc vs Zambie, les compos inattendues de la CAN 2023“.

L’implication du mozambique dans le destin égyptien

Le destin de l’Égypte dans cette CAN a indubitablement été influencé par les événements se déroulant dans les autres rencontres du groupe B. Si les Pharaons ont eux-mêmes arraché le point nécessaire à leur survie, ils le doivent partiellement au Mozambique. Les Mambas, en accrochant le Ghana à un score de 2-2, ont involontairement tendu une perche salvatrice à l’Égypte.

Les matchs simultanés dans les groupes jouent souvent un rôle crucial dans l’évolution des tableaux de qualification, et ceux de nous qui suivent le football depuis plus de dix ans peuvent attester de l’importance capitale des résultats concomitants. Cela nous rappelle la dichotomie du football, où les destinées se tissent ensemble, mêlant fortunes et déboires dans un tissu complexe d’interdépendances.

Il convient également de souligner que cette épopée est loin d’être isolée dans les annales du football africain. Des échos d’affrontements antérieurs raisonnent, comme ceux relatés dans les articles “Eto’o vs. Song : coup de tonnerre autour de la CAN 2023” ou encore “Eto’o et Onana, que s’est-il passé contre la Gambie ?“, démontrant la richesse du football africain et ses récits inoubliables.

L’équipe égyptienne pourra cependant se targuer d’avoir su saisir les opportunités qui se présentaient. Une qualité essentielle dans un tournoi où chaque match peut devenir décisif pour la suite des événements, une leçon que les équipes qui continuent leur parcours comme en atteste le trajet du Mali, à lire dans “le Mali qualifié ? Score incroyable contre la Namibie dévoilé“, ont bien assimilé.

La suite du parcours pour l’égypte

Après un tel tourbillon d’émotions, l’Égypte doit à présent se concentrer sur les défis à venir. Cette qualification obtenue de justesse n’est que la première étape d’un périple que Mohamed Salah et ses coéquipiers espèrent long et fructueux.

Les huitièmes de finale représentent un nouvel horizon, où les affrontements sont décidés à la mesure d’une seule rencontre. Le moindre faux pas peut signifier la fin de l’aventure et à ce stade, le moindre détail peut s’avérer décisif.

En tant qu’observateurs avertis de la scène footballistique, nous savons que les équipes qualifiées ont déjà commencé à préparer leurs stratégies pour les prochains affrontements. La CAN reste un théâtre d’imprévisibilité où les héros et les icônes se façonnent à travers les exploits et les désillusions.

Les Pharaons poursuivront leur quête de gloire sur les terrains de la CAN 2023, portés par le souffle des victoires passées et le poids des ambitions futures. Leurs supporters, eux, resteront en haleine, rêvant d’un nouveau chapitre à ajouter à la légende du football égyptien.

Auteur admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *