Attention : onana relégué sur le banc au cameroun pour la can 2023 ?

admin
31 janvier 2024
65 Points de vue
https://www.afrik-foot.com/cameroun-onana-can-2023-remplacant-nigeria

Au terme d’un parcours pour le moins tumultueux, la sélection du Cameroun et son illustre gardien André Onana ont vécu une compétition pour le moins acerbe lors de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023. Revers inattendu et déchirant, les Lions Indomptables ont essuyé une débâcle qui a résonné profondément bien au-delà des frontières camerounaises. Ce soir-là, face à un Nigeria redoutable, les filets camerounais sont restés inviolés par Onana, écarté au profit de Fabrice Ondoa. Ce dernier, et non sans ironie, a dû faire face à ses responsabilités sur les deux buts qui ont scellé le sort de son équipe dans cette confrontation déterminante.

Le rocambolesque voyage d’onana vers la can 2023

D’une saga précompétitive à une compétition qui s’achève en fiasco, nous avons scruté les péripéties qui ont accompagné André Onana. Observateur attentif de ce théâtre sportif, je peux affirmer que le choix de rejoindre les rangs des Lions Indomptables en plein milieu de la campagne n’a pas été sans conséquences. Sa participation retardée pour des engagements en club, notamment le prestigieux FA Cup et le choc contre Tottenham avec Manchester United, a fait manquer à Onana non seulement une préparation cruciale mais aussi le premier match d’ouverture contre la Guinée. Lorsqu’il a finalement revêtu les gants, la prestation n’a pas été à la hauteur des attentes, notamment lors du duel face au Sénégal où l’ouverture du score par Ismaïla Sarr a soulevé des doutes sur ses performances.

Du remplacement surprenant à la confusion

Ce contexte préalable a sans doute eu un impact lorsqu’il s’est avéré qu’Onana ne serait qu’un spectateur face à la triste sortie des Lions Indomptables. Fait inusité, Onana s’est retrouvé cantonné au banc des remplaçants, cédant sa place à son cousin Ondoa. Pour les adeptes des pronostics et paris sportifs, cette décision du sélectionneur Rigobert Song a jeté une ombre sur l’équation habituelle. En effet, le débat Ondoa vs Onana est devenu l’un des sujets brûlants, que la confrontation contre le Nigeria n’a fait qu’intensifier. Avec une défaite prenante, la frustration d’Onana s’est manifestée par son silence auprès des médias, un snobisme qui en dit long sur son sentiment vis-à-vis de cette décision. Cependant, Song a insisté sur le fait que ses choix étaient exemptés de polémique. Dans ses propos avant le match, il affirmait que tous ses “gardiens sont compétitifs”, écartant ainsi toute idée de controverse. Il reste à voir si cette approche s’avèrera ou non une erreur fatale, tel que décrit dans les confessions de Rigobert Song.

Une rivalité inattendue et ses conséquences

L’égo, cet ennemi souvent dissimulé dans le sport de haut niveau, a semble-t-il joué un rôle non négligeable dans l’aventure d’Onana et l’équipe du Cameroun lors de cette CAN. Les frictions ne sont pas rares entre joueurs et sélectionneurs ; cependant, l’affrontement entre Song et Onana prend une tournure particulièrement dramatique lorsqu’on le replace dans le contexte du mondial de 2022, où leurs désaccords étaient déjà palpables. Ces tensions sont d’autant plus regrettables que Song pourrait potentiellement se passer de celui qui est considéré comme le meilleur gardien camerounais actif. Les défis de boucler l’équipe sont accentués par de telles discordes qui, comme l’éclair dans un ciel serein, peuvent occulter les efforts de toute une nation. Ce conflit évoqué rappelle une autre controverse qui a ébranlé la communauté des fans de football, celle d’Eto’o vs. Song, un coup de tonnerre tout aussi retentissant.

Les retombées de cette expérience

S’il est vrai que chaque compétition livre son lot de leçons, il semble que cette CAN soit une source particulière de réflexion pour l’équipe du Cameroun. La nécessité pour Onana de jouer des coudes pour regagner sa place est une évidence, en supposant que Song demeure aux commandes. La question de leur collaboration future demeure ouverte et pourrait influencer la configuration de l’équipe pour les prochains grands rendez-vous. De même, les fans qui ont vécu cette CAN avec passion se posent des questions sur les manœuvres en coulisses, surtout après l’épisode contre la Gambie évoqué dans l’analyse Alerte fan de foot. Nous garderons un œil attentif sur les répercussions de cette expérience, espérant que la prochaine confrontation du Cameroun, peut-être lors de Maroc vs Zambie, n’engendre pas les mêmes erreurs que celles observées durant cette compétition. Nous suivrons également de près les performances des adversaires tels qu’Osimhen, que la rencontre Cameroun-Nigeria nous a appris à surveiller avec attention.

Auteur admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *