CAN 2023 choc : la RDC échoue juste avant le podium, les détails croustillants.

admin
12 février 2024
37 Points de vue
CAN 2023 : la RDC rate le podium avec des regrets, un bilan complet.

La République Démocratique du Congo (RDC) s’est inclinée dans un match riche en émotions contre l’Afrique du Sud, lors de la petite finale de la Coupe d’Afrique des Nations (CAN) 2023 qui a eu lieu au Stade Félix Houphouët Boigny d’Abidjan. Ce match pour la troisième place était l’occasion pour la RDC de remporter une troisième médaille de bronze après celles de 1998 et de 2015. Cependant, malgré une domination manifeste et plusieurs occasions nettes, le manque d’efficacité devant le but a coûté cher aux Léopards, qui se sont vus contraints de s’incliner aux tirs au but (0-0, 5-6 tab) face aux Bafana Bafana.

Un démarrage prometteur pour la rdc

Les premières minutes du match ont témoigné d’un enthousiasme et d’une agressivité offensive de la part de la RDC, renouvelée pour l’occasion avec pas moins de neuf changements dans son onze de départ. Dès les premières secondes, Simon Banza, profitant d’une récupération haute, déclenchait une tentative qui frôlait le montant gauche de Ronwen Williams, gardien de l’Afrique du Sud. Cette entrée en matière a mis en lumière la volonté des Léopards de s’imposer rapidement et de mettre la pression sur une équipe sud-africaine surprise par tant de vélocité.

Les vagues d’attaque se sont succédé, avec notamment Silas Katompa qui, à la 8ème minute, se présentait seul face à Williams mais ne parvenait pas à concrétiser. Cette première période a été marquée par une domination congolaise, malheureusement non récompensée par des buts, symbolisant ainsi le début des regrets pour la RDC.

Une seconde période pleine de regrets

Au retour des vestiaires, les Léopards ont accentué leur pression sur l’équipe sud-africaine, multipliant les tentatives pour ouvrir le score. Néanmoins, le manque de précision et l’efficacité remarquable de Williams dans les buts ont maintenu le score vierge. Chancel Mbemba et Fiston Mayele, malgré leurs efforts en fin de match, ont vu leurs tentatives soit repoussées par le gardien, soit manquer de peu le cadre.

Cette inefficacité offensive, avec 13 tentatives pour seulement 3 cadrées, a contraint la RDC à jouer son destin aux tirs au but, un exercice qui s’avérera fatal pour les hommes de Christian Nsengi. Williams, le héros sud-africain, s’est imposé en stoppant les tirs décisifs de Mbemba et Elia, mettant ainsi fin au rêve congolais.

La persévérance sud-africaine récompensée

Face à une RDC tout en attaque, l’Afrique du Sud a pu compter sur un Ronwen Williams impérial, qui lui a permis de rester dans le match malgré une domination adverse. Son aptitude à se dépasser dans les moments critiques a fait basculer le destin de cette rencontre. Les Bafana Bafana, moins entreprenants mais plus réalistes lors de la séance de tirs au but, ont su tirer leur épingle du jeu en l’emportant 6-5 après un suspense palpable.

L’Afrique du Sud retrouve ainsi le podium pour la première fois depuis 2000, une performance significative qui récompense la résilience et l’efficacité de l’équipe dans les moments décisifs. Ce succès, face à un parcours remarquable durant le tournoi, marque un retour au premier plan pour les Bafana Bafana dans le football africain.

Leçons tirées de cette can

La RDC repart de cette CAN avec de nombreux regrets, à commencer par ce match pour la troisième place où la victoire semblait à portée. Malgré une prestation collective remarquable et une capacité à dominer ses adversaires, l’efficacité devant le but est restée le talon d’Achille de cette équipe. Pour les Léopards, cette compétition aura été l’occasion de mesurer le chemin restant à parcourir pour transformer l’essai en grandes occasions.

L’Afrique du Sud, de son côté, célèbre un succès fondé sur une défense solide et un gardien en état de grâce. Cette victoire aux tirs au but n’est pas sans rappeler l’importance de la préparation mentale et technique dans les moments clés. Pour les amateurs de football et les observateurs, cette CAN aura été riche en émotions et en leçons pour les éditions futures.

Comme passionnés de sport et experts en pronostics, nous avons été témoins de moments inoubliables durant cette CAN 2023, entre surprises, désillusions et exploit technique. Les performances exceptionnelles des équipes, telles que celle de l’Algérie ou du Cap Vert, ont captivé l’attention des fans à travers le continent, promettant ainsi de belles perspectives pour l’avenir du football africain.

En rétrospective, cette édition de la CAN a permis de mettre en lumière les forces et les faiblesses des différentes sélections. Pour la RDC, l’avenir s’annonce sous le signe du travail et de l’optimisation de ses atouts offensifs. Quant à l’Afrique du Sud, ce podium tant attendu pourrait être le prélude d’une ascension vers les sommets du football continental. Au final, cette CAN 2023 aura été plus que du football; une célébration de l’esprit sportif et de la fraternité africaine.

Auteur admin

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *