Coupe du monde 2026 (Q) : la Tunisie s’envole !

Expert Sport
6 juin 2024
81 Vues




Vainqueur de la Guinée Equatoriale (1-0) ce mercredi à Radès dans le cadre de la 3e journée, la Tunisie profite du faux-pas de la Namibie (1-1 contre le Liberia) un peu plus tôt pour se détacher en tête du groupe H des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. A défaut de faire le spectacle, les Aigles de Carthage s'en sont remis à un penalty tardif pour faire la différence.

Sans son buteur phare Emilio Nsue, finalement absent de la feuille pour cause de suspension par la FIFA, la Guinée équatoriale prenait les initiatives durant la première demi-heure. Face à un bloc défensif tunisien bien en place, le Nzalang Nacional s’essayait de loin plus précisément, créant en l’occurrence les premiers “frissons” du match. En effet, quelques minutes après un coup franc flirtant avec la barre de Bechir Ben Saïd, Basilio Ndong expédiait une lourde frappe des 30 mètres juste au-dessus de la cage tunisienne (27e). Un tir similaire intervenait à la 33e, sauf qu’il était capté à l’arrivée par Ben Saïd.

Passé ce léger temps fort, les rôles s’inversaient et c’était au tour de la Tunisie d’envoyer des missiles depuis l’extérieur de la surface. Se trouvant à la baguette deux minutes plus tôt pour une passe lobée pour Elias Achouri, dont le contrôle manqué à gauche filait en sortie de but, Hamza Rafia déclenchait par exemple un missile, sans succès (39e). Les deux équipes partaient à la pause sans véritable occasion de buts.

En seconde période, la Tunisie prenait sur-le-champ le jeu à son compte. Néanmoins, elle peinait à prendre à défaut une arrière-garde équato-guinéenne hermétique. Dans un premier temps, elle était contrainte aux tentatives lointaines infructueuses à l’instar de Nadel Ghandri (61e), entré peu avant la mi-temps à la place d’Aïssa Laïdouni, blessé (36e). Les Aigles de Carthage passaient ensuite par les coups francs indirects. Mais là encore ils faisaient chou blanc.

La Tunisie fait la différence sur penalty

Il fallait attendre le dernier quart d’heure pour que la délivrance intervienne sur penalty. À la lutte avec Jannick Buyla pour réceptionner un centre venant de gauche, Hamza Mathlouthi tombait dans la surface, et l’arbitre désignait sans hésiter le point de penalty. Mohamed Ali Ben Romdhane ne tremblait pas et tirait en force sur la droite du gardien Jesus Owono, pourtant parti du bon côté (1-0, 82e). En toute fin de partie, le Nzalang se ruait à l’attaque, laissant ainsi une opportunité de contre à trois contre un gâchée par le tireur tunisien qui péchait par excès d’individualisme.

Le score n’évoluera plus. La Tunisie remporte son troisième match consécutif des éliminatoires et se détache de la Namibie en tête avec neuf points, soit deux unités d'avance. Plus tôt dans la soirée, les Brave Warriors ont été tenus en échec 1-1 par le Libéria, à Johannesburg (Afrique du Sud). Battue sur tapis vert lors des deux premières journées, la Guinée équatoriale pointe, elle, dangereusement à la dernière place du groupe H.

Tunisie-Guinée Equatoriale : les compos

444945176 862519489243446 4651350119011181695 n GPVGEUaWwAAZqE9

FAQ

Quelle est la position actuelle de la Tunisie dans les qualifications pour la Coupe du monde 2026 ?

La Tunisie est actuellement en tête du groupe H des éliminatoires de la Coupe du monde 2026 avec neuf points après trois matchs consécutifs.

Comment la Tunisie a-t-elle remporté son match contre la Guinée équatoriale ?

La Tunisie a remporté le match contre la Guinée équatoriale grâce à un penalty marqué par Mohamed Ali Ben Romdhane à la 82e minute.

Conclusion

La victoire de la Tunisie contre la Guinée équatoriale renforce leur position en tête du groupe H des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Avec trois victoires consécutives, les Aigles de Carthage sont bien placés pour se qualifier. La Guinée équatoriale, en revanche, aura besoin de réorganiser sa stratégie pour remonter dans le classement.




Auteur Expert Sport

Fondateur de Stribet, je suis un passionné et un expert du sport, avec une attention particulière pour le football africain. En dehors de mes activités professionnelles, j'aime partager mes connaissances à travers des articles sur l'actualité du football africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *