Coupe du monde 2026 (Q) : l’Algérie renversante à Kampala !

Expert Sport
10 juin 2024
46 Vues




Malmenée en première période, l'Algérie s'est sublimée durant le second acte pour décrocher une victoire précieuse en Ouganda (2-1) ce lundi pour le compte de la 4e journée des éliminatoires de la Coupe du monde 2026. Des buts d'Aouar (46e) et de Benrahma (58e) permettent aux Fennecs de prendre provisoirement 3 points d'avance en tête du groupe G, en reléguant les Cranes à trois longueurs.

Alors que son attaque est restée muette jeudi dernier contre la Guinée (défaite 1-2 avec un but contre son camp du Syli National), Vladimir Petkovic procédait à quelques modifications. Yassine Benzia démarrait sur le banc, tandis que Mohamed Amoura et Baghdad Bounedjah étaient titularisés.

L’Algérie surprise d’entrée

Néanmoins, c’est l’Ouganda qui piquait le premier. Profitant de la passivité défensive algérienne, Travis Mutyaba mettait Mohamed Madani dans le vent avant de battre le gardien Anthony Mandrea sur sa droite d’une frappe puissante du gauche poteau rentrant (1-0, 10e). Quel but ! L’Algérie répliquait cinq minutes plus tard sur un centre parti de droite, et dont la reprise à a gauche semait la zizanie dans l’arrière-garde ougandaise, tout proche de marquer contre son camp (15e).

Une timide réaction, prémonitoire de la demi-heure suivante où les Verts étaient copieusement bousculés par la puissance physique de leurs adversaires. À deux reprises, avant la mi-temps, ils étaient d’ailleurs proches de concéder le break. D’abord sur une puissante frappe à gauche de l’attaque ougandaise, obligeant Mandrea à la parade (40e). Puis, sur un autre missile à bout portant devant lequel le portier de Caen faisait à nouveau barrage (45e).

Il fallait attendre le temps additionnel pour voir la première véritable occasion signée Saïd Benrahma. Le joueur en fin de prêt à l’OL progressait plein axe et touchait le poteau gauche d’Ismail Watenga à l’aide d’une frappe enroulée du droit (45e+1). La deuxième alerte intervenait quasi dans la foulée. Madani voyait sa reprise de la tête voler au-dessus de la transversale, consécutivement à une remise de la tête de la part d’un coéquipier trouvé, lui, sur un coup franc botté de gauche (45e+3).

Un deuxième acte renversant

Au retour des vestiaires, les Verts montaient d’un ton. Avec effet immédiat. Benrahma percutait à gauche avant de voir sa passe en retrait traverser la défense ougandaise puis rattrapée par Amoura sur l’aile droite. Ce dernier servait ensuite un le Gone au côté opposé, dont la frappe repoussée par Bounedjah était conclue au second poteau par Houssem Aouar. Le milieu romain logeait en effet une frappe tendue dans le petit filet après avoir temporisé (1-1, 46e).

Si l’Ouganda tentait de reprendre les devants deux minutes plus tard, à l’aide d’un rush sur la gauche stoppé de manière très litigieuse par Atal, tout heureux d'échapper au penalty (48e), ce sont les Algériens qui s’illustraient sur une contre-attaque éclair menée par Amoura. Remplaçant la semaine dernière, l’attaquant supersonique de l’Union Saint-Gilloise éliminait un adversaire à gauche pour se présenter à deux contre un, avec Benrahma à droite. Servi idéalement par l’ancien de l’ES Sétif, le numéro 10 crochetait le gardien avant de conclure du gauche dans le petit filet vide (1-2, 58e). Complètement transfigurés, les Verts se signalaient à nouveau à peine deux minutes plus tard via Bounedjah. Prenant en défaut la défense des Cranes sur la gauche, le désormais ex-attaquant d’Al-Sadd péchait cependant d’inefficacité, en expédiant une frappe derrière le petit filet (60e).

La dernière demi-heure de jeu n’offrait pas de réelles occasions de part et d’autre. L’Algérie tenait enfin sa première victoire en match officiel sous l’ère Petkovic, quatre jours après la défaite à domicile face à la Guinée. Résultat des courses, les Verts reprennent la tête du groupe G devant le Botswana, en attendant le match Guinée-Mozambique plus tard dans la soirée. L’Ouganda chute, lui, à la cinquième et avant-dernière place.

Les compos d'Ouganda-Algérie

FAQ

Quel a été le résultat du match entre l'Algérie et l'Ouganda ?
L'Algérie a remporté le match contre l'Ouganda avec un score de 2-1.

Quels joueurs ont marqué pour l'Algérie ?
Les buts pour l'Algérie ont été marqués par Houssem Aouar et Saïd Benrahma.

Où en est l'Algérie dans son groupe de qualification ?
Avec cette victoire, l'Algérie prend provisoirement 3 points d'avance en tête du groupe G.

Qui est le sélectionneur de l'Algérie ?
Vladimir Petkovic est l'actuel sélectionneur de l'équipe nationale de l'Algérie.

Conclusion

Cette victoire renversante de l'Algérie à Kampala a permis aux Fennecs de montrer leur résilience et leur capacité à rebondir après une première période difficile. Cette performance, marquée par les buts décisifs d'Houssem Aouar et de Saïd Benrahma, place l'Algérie en position favorable dans le groupe G pour les qualifications de la Coupe du monde 2026. Sous la houlette de Vladimir Petkovic, l'équipe semble retrouver confiance et efficacité, promettant des matchs passionnants à venir.

Auteur Expert Sport

Fondateur de Stribet, je suis un passionné et un expert du sport, avec une attention particulière pour le football africain. En dehors de mes activités professionnelles, j'aime partager mes connaissances à travers des articles sur l'actualité du football africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *