L’agent de Marc Brys pense avoir beaucoup « fait pour Samuel Eto’o »

Expert Sport
18 juin 2024
151 Vues

# L'agent de Marc Brys pense avoir beaucoup « fait pour Samuel Eto’o »

Ivo Chi sait désormais que seules les intentions nobles conduisent au succès. Avec une expérience qui s'est affinée depuis qu'il a débuté sa carrière d'agent à la fin des années 2000, Ivo Chi a appris de nombreuses leçons. Premier à avoir voulu faire de Samuel Eto’o une figure centrale de leur succès, Ivo a contribué à nourrir une dynamique devenue incontrôlable. Partenaire du Groupe Utopia avec les fils de Me Happi, Stribet a appris qu'ils sont à l'origine du système de rétention des certificats de transfert international.

Ce système contraignait les joueurs à signer avec leur écurie avant toute sélection dans l'équipe nationale de leur catégorie. Sous la présidence de Me Happi au Comité de Normalisation et le mandat de Seidou Mbombo Njoya, ce clan terrorisait joueurs, clubs et agents FIFA.

### Une relation complexe

Les rapports entre Samuel Eto’o, Ivo Chi et les fils de Me Happi allaient bien au-delà du professionnel, formant une fraternité fusionnelle. Mais la décision de Samuel Eto’o de briguer la présidence de la fédération a mis à rude épreuve cette relation. Alors que Me Happi trouvait cette idée absurde, Ivo Chi soutenait fermement Eto’o. Cela a provoqué des frictions et a fragilisé leur alliance.

### Ivo Chi Aseh, désormais opposant à Samuel Eto’o

Avec une transformation de ce triumvirat en duo brutal, le plan pour s'installer comme maîtres du football camerounais s'est mis en place. Un fait important concernant l’ancienne proximité entre Samuel Eto’o et Ivo Chi est survenu lors de l’élection à la présidence de la Fécafoot en décembre 2021. Ivo Chi devait être l’éventuel candidat de secours de Samuel Eto’o si ce dernier voyait sa candidature rejetée. En effet, Samuel Eto’o était sous pression judiciaire pour usage répété d’un passeport étranger, ce qui posait un risque sérieux pour sa candidature.

### Promesse non tenue et frustrations

Stribet a appris que la frustration initiale de Ivo Chi venait du fait qu’il devait obtenir un des postes de vice-président, promesse non honorée par Samuel Eto’o. En prenant la défense de son client Marc Brys, Ivo Chi affirme avoir aidé l’homme de Mvog Ada à devenir président de la Fécafoot en décembre 2021. Mais au regard de la gestion de la fédération, il estime que les collaborateurs de Samuel Eto’o sont incompétents.

« Je l’ai aidé dans le processus qui l’a mené à devenir président de la FECAFOOT. (…) J’avais l’intention de déposer ma candidature mais à ce moment-là, je pensais qu’il était la personne adéquate. (…) Sa gestion ? Il y a plusieurs situations qui, selon moi, n’ont pas été gérées comme il fallait. Samuel Eto’o est le président, je pense que les gens autour de lui sont terribles, beaucoup ne sont pas compétents. » – Ivo Chi Aseh

### FAQ

**Q: Quel rôle a joué Ivo Chi dans l'élection de Samuel Eto'o à la présidence de la Fécafoot?**
R: Ivo Chi a soutenu Samuel Eto’o dans son processus électoral, et aurait même été l’homme de paille au cas où la candidature d’Eto’o aurait été rejetée.

**Q: Qu'a-t-il causé la discorde entre Samuel Eto’o et Ivo Chi?**
R: La discorde est survenue lorsque Eto’o a manqué à sa promesse de nommer Ivo Chi à un poste de vice-président, parmi d'autres frustrations liées à la gestion de la fédération.

**Q: Quelle est la position actuelle de Ivo Chi concernant la gestion de la Fécafoot sous Samuel Eto’o?**
R: Ivo Chi critique fortement la gestion de la Fécafoot sous Eto’o, estimant que les personnes autour de lui sont incompétentes et mal placées.

### Conclusion

L'histoire complexe entre Ivo Chi, Samuel Eto’o et les fils de Me Happi illustre les dynamiques souvent tumultueuses des gestionnaires du football camerounais. Bien que jadis alliés, des désaccords internes et des promesses non tenues ont fracturé cette alliance, menant à des critiques sévères de la part de Ivo Chi sur la gestion actuelle de la Fécafoot. La situation est en évolution constante, mais ce qui est clair, c'est que des questions de compétence et de loyauté continueront à jouer un rôle crucial dans l'avenir du football camerounais.

Auteur Expert Sport

Fondateur de Stribet, je suis un passionné et un expert du sport, avec une attention particulière pour le football africain. En dehors de mes activités professionnelles, j'aime partager mes connaissances à travers des articles sur l'actualité du football africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *