Samuel Eto’o n’aurait pas consulté Marc Brys pour les 26

Expert Sport
8 juin 2024
85 Vues

Depuis que Marc Brys a pris la direction des choses sur le banc des Lions Indomptables du Cameroun, il ne l’a pas eu facile avec le Président de la Fécafoot, Samuel Eto’o Fils. La ligne à ne pas franchir pour le Belge est celle du choix des joueurs. Et c’est justement ce qui bloque. Tout le mélodrame qui s’est tissé ces dernières semaines entre les deux hommes l’ont été à cause de l’opacité autour de la gestion des joueurs sélectionnés.

Marc Brys, qui n’avait pas été reconnu par la Fédération et Samuel Eto’o avait publié une liste de 31 présélectionnés pour les matchs du mois de juin. Cette liste, comme à l’accoutumée, devait être réduite à 26 et publiée quelques jours avant le début effectif de la préparation dur le terrain. 

Stribet.com a appris que le SG de la Fécafoot, sous hautes instructions de son Président, aurait envoyé à la FIFA une liste de 26 noms. Bien évidemment, le technicien Belge n’a jamais été mis au courant des noms des joueurs retenus. Notre média a appris qu’en plus, une ribambelle de huit noms avait été retirée de la liste de Marc Brys. Et un ensemble d’autres joueurs inexistants dans la première liste, aurait été infiltré parmi les 26.

Plusieurs joueurs présents dans la liste initiale ont été notifiés n’avoir pas été retenus au final.

Si ces informations venaient à être confirmées, le Président Samuel Eto’o, au delà de son discours de transparence, semble rouler à contre-courant de son thème de campagne, « redonner au football camerounais toute sa grandeur ». 

On peut donc se poser légitimement la question de savoir si Marc Brys disposera de tous ses hommes pour faire face à ces deux rencontres archi-importantes pour la qualification au mondial 2026.

Michael Ngadeu-Ngadui, Eto’o Eyenga, John Bosco Nchindo, Raoul Danzabe, et consorts feront-ils les frais de l’imposture de la fédération ?

FAQ

Pourquoi Samuel Eto’o n’a-t-il pas consulté Marc Brys pour la sélection des joueurs?

Il semble que Samuel Eto’o n’ait pas consulté Marc Brys pour des raisons de gestion interne au sein de la Fécafoot, visant à contrôler les choix des joueurs sélectionnés.

Quelles peuvent être les conséquences de cette non-consultation?

Les conséquences potentielles incluent une perte de confiance entre Marc Brys et la fédération, ainsi qu’un impact négatif sur les performances de l’équipe si les meilleurs joueurs ne sont pas sélectionnés.

Conclusion

La situation entre Samuel Eto’o et Marc Brys met en lumière les défis internes de la gestion du football camerounais. Il est crucial que des solutions soient trouvées pour garantir la transparence et la performance optimale de l’équipe.

Auteur Expert Sport

Fondateur de Stribet, je suis un passionné et un expert du sport, avec une attention particulière pour le football africain. En dehors de mes activités professionnelles, j'aime partager mes connaissances à travers des articles sur l'actualité du football africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *