Sans équipements, les Lions Indomptables se débrouillent

Expert Sport
4 juin 2024
71 Vues

Le Cameroun aura du mal à se remettre. Depuis plus d’un mois, l’image du pays est couverte de boue à cause du conflit qui oppose le Minsep à la Fécafoot. En effet, on avait cru avoir tout vu dans ce feuilleton rocambolesque. Mais le pire était encore derrière nous. Après la présence de deux staffs techniques à l’hôtel Hilton pour l’accueil des joueurs hier, une autre scène fait désormais florès. L’absence d’équipements.

Les joueurs ont effectué une marche ce matin aux alentours de l’hôtel. Une articulation du début de stage ce 03 mai 2024. Les images étaient désolantes. Chaque joueur portait ce qu’il pouvait. Certains avaient des maillots de clubs et d’autres des T shirts. Car l’objectif était de se couvrir. C’était sous le regard curieux de nombreux supporters.

On a poussé le bouchon très loin dans cette affaire. Comme le pays n’est plus dirigé, on ne peut s’attendre qu’à ce genre d’images. On n’a plus honte. C’est ça en réalité le sens premier de continent. Les camps profitent du sport pour s’affronter. C’est dommage pour un pays comme le nôtre. La Fifa gagnerait à entrer en jeu pour stopper l’hémorragie. Regardez comme une équipe nationale est vêtue.

Franck Armel Nama, vendeur à la criée

La fédération camerounaise de football n’a pas mis le matériel à disposition. Cette menace a circulé hier soir à l’hôtel Hilton. On semble avoir franchi le point de non retour dans ce film surréaliste.

On n’est mal barré. Je pense qu’on n’est plus dans le football. Si on était véritablement dans le football, la notion de Fair-play aurait prévalu. Certains veulent profiter du football pour atteindre leur fin. Dans un autre pays, on n’aurait pas attendu plus d’un mois pour y mettre un terme. Mais tout se fait sous les yeux des gouvernants. C’est entretenu à mon avis. Notre président a donné son pouvoir à une autre personne. Sur qui allons nous compter. Advient que pourra.

Ibrahim Moussa, supporter des Lions Indomptables très déçu

La première séance d’entraînement des Lions Indomptables est prévue à 15h au stade de Ngoa-Ekellé à Yaoundé. La Fécafoot à Samuel Eto’o Fils, va-t-elle mettre les équipements à la disposition du staff technique ? On sera fixé dans les prochaines heures.






Daniel Mbopda




FAQ

Quel est le conflit au cœur de la polémique?

Le conflit oppose le Ministère des Sports et de l’Éducation Physique (Minsep) à la Fédération Camerounaise de Football (Fécafoot).

Pourquoi les joueurs manquent-ils d'équipements?

La Fédération Camerounaise de Football n’a pas fourni le matériel nécessaire, exacerbant ainsi la crise entre les deux entités.

Quel est l'impact de cette situation sur les supporters?

Les supporters sont extrêmement déçus et désolés de voir leur équipe nationale dans une telle situation, comme en témoignent les réactions de Franck Armel Nama et Ibrahim Moussa.

Conclusion

La situation des Lions Indomptables sans équipements montre une triste réalité du football camerounais actuel, déchiré par des conflits internes. La première séance d’entraînement prévue à 15h au stade de Ngoa-Ekellé pourrait apporter des réponses sur l'avenir immédiat de l'équipe. Espérons que des solutions rapides seront trouvées afin de redorer l'image de cette équipe et de permettre aux joueurs de se concentrer pleinement sur le jeu.

Auteur Expert Sport

Fondateur de Stribet, je suis un passionné et un expert du sport, avec une attention particulière pour le football africain. En dehors de mes activités professionnelles, j'aime partager mes connaissances à travers des articles sur l'actualité du football africain.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *